En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies qui nous permettent de vous proposer une navigation optimale et de mesurer l'audience du site.
En cliquant sur refuser, le site vous sera accessible mais vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site.

PCB



Les PCB, ou PolyChloroBiphényles, sont des dérivés chimiques chlorés. En France ils étaient auparavant plus connus sous le nom de pyralènes.

Peu solubles dans l’eau et peu biodégradables, les PCB ne dégradent pas la qualité de l’eau en elle-même. L’homme peut se contaminer par l’ingestion d’animaux ou de produits d’origine animale contaminés (les produits de la pêche étant la principale source de contamination), et non par celle de l’eau.

En 2005, des teneurs en PCB supérieures aux seuils réglementaires ont été découvertes dans des poissons pêchés dans le Rhône au niveau de Lyon. Depuis cette date, des analyses conduites sur les autres bassins français ont démontré que la pollution aux PCB concerne de nombreux autres fleuves et cours d'eau.

Le dispositif spécifique de suivi de cette pollution mis en oeuvre par l'Etat sur le Rhône a donc été étendu au niveau national.

Un comité de pilotage national a été mis en place en février 2008 et un plan national a été lancé par l’Etat pour:
  • intensifier la réduction des rejets de PCB,
  • améliorer les connaissances scientifiques sur le devenir des PCB dans les milieux aquatiques,
  • renforcer les contrôles sur les poissons destinés à la consommation et adopter les mesures de gestion de risque appropriées,
  • améliorer la connaissance du risque sanitaire et sa prévention,
  • accompagner les pêcheurs professionnels et amateurs touchés par les mesures d'interdiction,
  • évaluer et rendre compte de l'avancement du plan. 


LE PLAN PCB RHÔNE ET LE PLAN NATIONAL: 

BRL, dans le cadre de ses prélèvements dans le Rhône a demandé, dès sa création, en 2007, à être associé au plan Rhône lancé par l’Etat.

Un comité de pilotage installé en octobre 2007 a été chargé de suivre la mise en œuvre du programme d'actions pluriannuel "PCB Rhône" de l'Etat.

Les informations concernant ce programme sont en ligne sur le site du réseau d’information Rhône

La réunion du comité de suivi et d'information du 08 février 2013 a permis de faire un bilan d'étape, globalement rassurant, du plan d'action 2011-2013  engagé sur le Rhône.

La réunion du 04 avril 2014 a permis de souligner l'évolution du dossier depuis 2007 et de tracer des perspectives d'avenir. Compte tenu des progrès réalisés, le sujet "PCB" va désormais rentrer dans le cadre général de la préparation du SDAGE 2016-2021, au même titre que les autres micropolluants.

Dans une même logique, l'Etat a décidé que le plan national PCB se fondrait désormais dans le plan général "micropolluants" présenté lors de la Conférence Environnementale de septembre 2014.

Des informations complémentaires concernant la lutte contre les pollutions de l'eau  sont en ligne sur le site du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire.


LE PLAN D'ACTIONS BRL :

Par mesure de précaution, dès 2007, le Groupe a  renforcé la surveillance de la qualité de l'eau distribuée à partir de la ressource Rhône, en complétant les analyses régulièrement effectuées sur son Réseau par de nouvelles investigations concernant les PCB.

Ces analyses portent sur des prélèvements:
  • d’eau brute destinée à l’irrigation
  • d’eau potable à partir de la ressource Rhône
  • des matières filtrées sur les stations de potabilisation
  • de sédiments déposés dans les canaux BRL
  • de poissons

Les analyses des prélèvements d’eau et de sédiments en provenance du canal d’amenée et du canal Philippe Lamour, effectuées depuis juillet 2007 par des laboratoires indépendantsont confirmé l’absence de risques PCB dans l’eau distribuée par le Réseau géré par BRL.

Le contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine affiche une concentration en PCB négligeablebien en dessous de la limite de détection pour l’eau traitée et pour l’eau brute avant traitement.

La surveillance est néanmoins poursuivie à titre de précaution.

Les analyses de poissons effectuées pendant 5 ans, de 2009 à 2013, ont mis en évidence une teneur moyenne en PCB largement inférieure - de plus de la moitié- à la limite réglementaire d'aptitude à la consommation. La plupart des lots (96%)  se sont avérés conformes, le solde correspondant à des espèces déjà déclarées comme impropres à la consommation sur tout le cours inférieur du Rhône.

Voir les cartes des points et dates d'analyses réalisées à la demande de brl: 

 
Téléchargement