Eau, Environnement, Aménagement
  RECHERCHER      
   

Salle de presse


Predict Services, une réussite née au sein de BRL

La société Predict Services a célébré ses dix ans le 16 décembre, dans ses locaux de Castelnau-le-Lez, près de Montpellier. Mais, cet anniversaire, faut-il aussi le souligner, est aussi celui d’une belle réussite qui puise son origine au sein de BRL. Jean-François Blanchet, le directeur général du groupe régional basé à Nîmes, l’a d’ailleurs rappelé dans son discours inaugural ce 16 décembre, en notant que Predict Services avait démarré avec trois cadres du groupe : Alix Roumagnac, Karine Moreau et Sylvain Chave.

Des événements extrêmes à répétition

L’idée qui présidait à la création de Predict Services s’appuyait en effet sur un constat : des inondations, parfois meurtrières, s’étaient répétées à un rythme inquiétant au cours des dernières années. À celles de Nîmes en 1988 avaient suivi Vaison-la-Romaine en 1992, Cuxac-d’Aude en 1999, Sommières en 2002, plus la crue du Rhône en 2003… Or, aucune solution n’existait à l’époque pour limiter, par l’alerte et l’anticipation, les conséquences désastreuses de ces épisodes météo. 

Trois partenaires complémentaires

C’est ainsi qu’est née l’idée de mettre sur pied Predict. « Notre question était de savoir comment faire naître une initiative qui relevait au départ plutôt de l’intérêt public : celui de protéger les personnes et les biens », a souligné Jean-François Blanchet. Il fallait donc, pour réussir, agréger des savoir-faire complémentaires à ceux de BRL. Et la réponse fut trouvée auprès de Météo France et d’EADS-Astrium (devenue plus tard Airbus Defence & Space), les deux autres partenaires du projet, qui ajoutèrent leurs compétences à celles de BRL. Trois grands noms, certes. Mais, rien était acquis d’avance. « À l’époque, peu de gens croyaient en notre initiative. Cela nous a stimulés », se remémore Jean-François Blanchet.

Une question de flair

Le groupe BRL pressentait pourtant qu’il y avait un vrai besoin à satisfaire. Ce spécialiste de la gestion de l’eau sous toutes ses formes, créé il y a 60 ans, l’avait vu émerger dans les années 80. Son ingénierie avait alors fourni un système clés en main pour la prévision et la gestion des crues du Nilwala Ganga, au Sri Lanka. Peu de temps après, le groupe avait aussi conçu un logiciel pour le fleuve des Perles (le second fleuve chinois en termes de débit).

Un groupe dotée d’une belle capacité à innover

BRL avait, par la suite, réalisé des études sur la Loire, la Meuse, la Moselle mais également sur la Vendée, suite à Xynthia, en plus des programmes soutenus en France (Basses Plaines de l’Aude, programme « Cadereau » à Nîmes, digues du Rhône...) ou à l’international (au Maroc comme au Malawi). Autant de témoignages de sa capacité à innover comme de sa volonté d’accompagner les politiques publiques et de participer activement à la préservation des biens et des personnes.

Dix ans de réussite

La création de Predict a donc procédé de ce même esprit. Elle fut portée par ses trois partenaires avec « enthousiasme, fierté et humilité », résume Jean-François Blanchet. Il a néanmoins fallu une bonne dose de chacune de ces qualités pour monter ce projet « à partir de données satellitaires, de données météo et d’interprétation d’ingénieristes. « Nous avons dû élaborer un service, bâtir l’idée d’une entreprise et trouver un bon dirigeant à mettre à sa tête – et ce fut Alix », complète le directeur général de BRL qui salue le chemin parcouru par la jeune société : « Elle a démarré avec trois personnes. Elle emploie à présent près de 30 personnes et nous avons l’ambition d’aller encore plus loin. » Et il enchaîne : « Quand l’initiative publique et l’initiative privée se rencontrent, qu’elles conjuguent leurs efforts, on arrive à faire de belles réussites. »

Pari tenu !

L’enjeu était, en effet, de concevoir une solution qui permettent ainsi de sauver des vies et de protéger des biens, là où des événements naturels extrêmes se produisent. Pari tenu ! Car Predict Services compte aujourd'hui 28 000 communes utilisatrices, 3,2 millions de particuliers usagers et plusieurs milliers de sites industriels. La société travaille également avec de grandes compagnies d'assurance comme Groupama, Axa, Gan, Generali, Allianz... Enfin, le 16 décembre, jour de la célébration de son anniversaire, la société a annoncé l’accélération de son déploiement à l’étranger, en inaugurant dans ses locaux une vigie internationale, baptisée le Sémaphore.

Une stratégie adaptée aux défis planétaires

Cette stratégie va de pair avec celle de BRL. Face aux défis lancés par le changement climatique et la croissance démographique, le groupe se mobilise en effet pour concevoir des aménagements durables pour les générations futures, en s’appuyant sur une approche prospective symbolisée par un triple A :

- Adaptation aux nouveaux défis de l’eau et de l’environnement et à la mondialisation de l’économie ;
- Anticipation par rapport à l’évolution d’une demande parfois contradictoire, qui peut varier en fonction de contraintes externes non encore connues ;
- Acceptation de ces aménagements par les parties prenantes du territoire.

« Cette politique de soutien à l’émergence de nouveaux services, de nouvelles approches, sociétalement responsables, qui répondent aux critères d’une nécessaire transition écologique et énergétique, est au cœur de notre stratégie pour répondre aux attentes des populations, des acteurs économiques et des institutions et collectivités publiques », insiste Jean-François Blanchet.

BRL paré pour l’avenir

Le groupe BRL (700 salariés, 70 M€ de chiffre d’affaires, dont 15% réalisés à l’étranger) est aujourd’hui présent sur la chaine complète de gestion du risque inondation et submersion marine, depuis la connaissance des phénomènes physiques, leur modélisation numérique, les simulations de crises, l’amélioration de l’alerte et de la prévision des crues jusqu’à la conception, la réalisation et l’exploitation d’ouvrages de protection.

En outre, son ingénierie se classe désormais parmi les leaders européens pour les grandes études de simulations hydrauliques et hydrologiques, pour le secteur littoral, maritime comme pour le terrestre, grâce à un cluster de calcul et une chaine logicielle en pointe dans ce domaine. BRL travaille désormais pour améliorer l’alerte en matière de submersion marine et créé de nouveaux services à partir de l’hydrologie spatiale.

 
De gauche à droite : Alain Soulan, directeur général adjoint de Météo France, Jean-François Blanchet, directeur général du groupe BRL, Alix Roumagnac, président de Predict Services, et Bernhard Brenner, senior vice president Geo-Intelligence Communication d’Airbus Defence & Space

http://www.predictservices.com

16/12/2016 

  
Plan du site | Informations légales